Share
recherche avancée

EX : membre, droit bancaire, statuts etc

Share

Congrès

Pour une meilleure expérience, regardez la vidéo en Haute Définition (HD) et laissez la charger quelques instants.
 
 
Chers confrères et amis,

Après nos aventures à Macao, l’UIA revient en Europe en 2014 pour un congrès magique à Florence.

S’il est une ville européenne que tout le monde aime visiter, c’est Florence. Chaque recoin de la ville révèle des chefs-d’œuvre artistiques, des merveilles architecturales et de l’histoire vivante, sans parler du légendaire art de vivre florentin. Nous profiterons pleinement de ce cadre splendide pour nos activités scientifiques aussi bien que sociales.

Notre thème principal « Protection de la créativité : droit de l’art, de la mode et du design » a été inspiré par cette destination. Des experts - avocats et professionnels des affaires - de ces trois univers étroitement liés se réuniront pour discuter des nombreuses questions juridiques que soulèvent ces domaines qui ont rendu l’Italie, et Florence en particulier, célèbres partout dans le monde.

Nous aurons fait de notre mieux pour programmer ce thème principal de sorte que tous les participants au congrès puissent assister aussi bien à ce thème passionnant qu’aux sessions régulières de nos commissions.

Une fois nos journées de travail achevées, nous pourrons profiter de la beauté à couper le souffle de la ville au bord de l’Arno sous ses couleurs d’automne. Les programmes sociaux pour les congressistes et leurs accompagnants se dérouleront dans des lieux historiques d’une grande splendeur, et les excursions vous mèneront dans la campagne Toscane. Ce congrès est fait pour toute la famille : il y aura des surprises pour émerveiller chacun, quelle que soient son âge ou sa nationalité.

Et comme toujours, il y aura l'ambiance particulière de l'UIA – un lieu convivial pour retrouver de vieux amis et faire de nouvelles connaissances, échanger des idées et se concentrer sur les problèmes majeurs de notre profession. L’UIA vous accueille tous, aussi bien avocats exerçant seuls que membres de grands cabinets, quelle que soient votre langue maternelle, votre nationalité ou votre tradition juridique. Le congrès de Florence sera le festival multilingue et multiculturel du droit : un lieu de célébration de notre profession où nous apprendrons tous les uns des autres.

Je me réjouis de vous accueillir à Florence en octobre, pour un congrès mémorable.

 
  Stephen L. Dreyfuss
  Président de l’UIA
 
 

Chers confrères, chers amis,

Après Milan en 1958, Turin en 2001, ce congrès signe le retour de l’UIA en Italie, cette fois à Florence, ville d’art et de culture par excellence, mais pas seulement…

Idéalement située au coeur de l’Italie, Florence est accessible aisément, quelle que soit votre provenance. Et si vous décidez de joindre l’utile à l’agréable et d’entreprendre le « Voyage en Italie » si cher à tous les auteurs romantiques du XIXe siècle, sachez que Rome n’est plus qu’à une heure de train, Bologne à 30 minutes. Turin, Milan ou Venise se sont également rapprochées.

Les environs de Florence recèlent de lieux uniques comme Chianti, réputé non seulement pour l’excellent vin à déguster dans les caves historiques et aristocratiques, mais aussi pour la campagne toscane souvent mise en beauté par l’école de peinture des Macchiaioli.

Sienne, connue pour son Palio, et la mer Tyrrhénienne sont aussi à quelques pas et méritent une halte. Rappelons aussi que le Grand-duché de Toscane est également célèbre pour avoir été le premier gouvernement du monde à abolir la peine de mort, le 30 novembre 1786.

Florence est un musée à ciel ouvert. La statue du David de Michel-Ange nous accueillera à l’entrée du dîner de gala dans le salon “dei Cinquecento” du Palazzo Vecchio. La Galerie des Offices vous dévoilera ses trésors de la Renaissance. Florence, grâce aux arts et à la culture de Laurent le Magnifique, fut moteur de cette période, non seulement en Italie mais dans toute l’Europe. À l’époque que nous vivons, une plongée dans la Renaissance ne peut qu’être source d’optimisme et d’espoir en un futur de paix et de prospérité pour tous les peuples.

En novembre 1966, Florence a été touchée par des inondations qui ont vu accourir des jeunes du monde entier pour sauver son patrimoine artistique et culturel. J’en faisais partie et j’espère que ce congrès sera l’occasion de retrouver quelques confrères, alors étudiants, qui ont participé à ce geste de solidarité.

Bienvenue en Italie. Bienvenue à Florence.

 
  Bruno Micolano
  Président du congrès 2014
Haut de page