Share
recherche avancée

EX : membre, droit bancaire, statuts etc

Share

L'UIA préoccupée par la situation de Me Arão Bula Tempo

Le 22 octobre 2015 Me Arão Bula Tempo, avocat et Président du Conseil provincial de l’association du Barreau d’Angola au Cabinda, a été inculpé de tentative de « collaboration avec des étrangers en vue de contraindre l’État angolais » (peine maximale de 5 ans de prison) et de rébellion (peine maximale de 12 ans de prison).

Il avait été arrêté le 14 mars 2015 et avait bénéficié d’une libération conditionnelle deux mois plus tard.

A l’origine des poursuites, il lui est reproché d’avoir invité des journalistes de la République du Congo à couvrir une manifestation pacifique - qu’il avait contribué à organiser -, contre ce que les organisateurs considéraient comme de la mauvaise gouvernance et la corruption. 

L’UIA a écrit au Bâtonnier national d’Angola pour lui faire part de ses préoccupations dans la mesure où les poursuites à l’encontre de Me Arão Bula Tempo ont manifestement été engagées sur la seule base des activités de défense des droits de l’homme et pour l’usage qu’il a fait de la liberté d’expression (voir lettre ci-dessous). 

Fichier attachéTaille
UIA_Cachimbombo_151123.pdf116.41 Ko

Haut de page