Share
recherche avancée

EX : membre, droit bancaire, statuts etc

Share

Campagne de mobilisation : Libérez Waleed Abu Al-Khair!

L’UIA se mobilise en faveur de Waleed Abu Al-Khair en prison depuis le 15 avril 2014 en raison de son activité en tant que défenseur des droits de l’homme.

Elle vous invite à participer activement de cette mobilisation.

Waleed Abu Al-Khair est un militant des droits de l’homme et fondateur de l’association « Monitor of Human rights in Saudi Arabia ». Il a reçu en 2012 le Prix des droits de l’homme Olof Palme. Il a représenté plusieurs victimes de violations des droits de l’homme et parmi elles, Raif Badawi, le célèbre blogueur saoudien condamné en mai 2014 à dix ans de prison et 1000 coups de fouet pour avoir critiqué publiquement les autorités saoudiennes.

Me. Abu Al-Khair est en prison depuis le 15 avril 2014. Il a été arrêté par ordre du Ministre de l’Intérieur, alors qu’il assistait à la cinquième audience de son procès au Tribunal pénal spécial à Riyad.

Le 6 juillet 2014, la Cour pénale spéciale de première instance de Jeddah avait condamné Waleed Abu Al-Khair, à 15 ans de prison dont 5 en suspens, 15 années d'interdiction de voyager et une amende de 200 000 rials saoudiens. Abu Al-Khair a été déclaré coupable de nombreuses charges dont « tentative de renversement des autorités légitimes », « atteinte contre l’ordre public, l’État et ses autorités », « critique et insulte contre le système judiciaire », « atteintes contre la réputation du Royaume et incitation des organisations internationales à être hostiles au Royaume », « création d’une organisation non enregistrée » et « violation de la loi saoudienne anti- cybercriminalité ».

Le 12 janvier 2015, le tribunal spécialisé de Riyad a alourdi la peine lui ordonnant qu’il purge l’intégralité des 15 de prison car il a refusé de présenter des excuses. La peine a été confirmée le 15 février (voir ci-dessous le communiqué de presse conjoint au sujet de la confirmation de la peine, disponible en anglais et arabe).

Télécharger ci-dessous le poster de la campagne ainsi qu’un modèle de lettre à envoyer aux autorités saoudiennes.

En août 2015, l’UIA s’est joint à la requête présentée par plusieurs organisations d’avocats et des droits de l’homme au Groupe de travail sur la détention arbitraire des Nations Unies (voir ci-dessous).


 

 

 

Fichier attachéTaille
AFFICHE DEF ALKHAIR.pdf1.84 Mo
UIA_modèle_lettre_Abu_al_Khair.doc35.5 Ko
CP_UIA_WaleedAbuAlKhair_FR.pdf118.24 Ko
20150220_JointPR_Saudi_Arabia.pdf284.44 Ko
20150220_JointPR_Saudi_Arabia - AR.pdf198.92 Ko
Abu-Al-Khair-v-Saudi-Arabia.-amended.08.Aug_.15.pdf259.06 Ko

Haut de page