Share
recherche avancée

EX : membre, droit bancaire, statuts etc

  • Vous êtes ici :
  • Accueil
  • > Les actualités
  • > 7°Journée de l'avocat en danger : pourquoi agir le 24 janvier en soutien aux avocats défenseurs des droits de l'homme en Chine
Share

7°Journée de l'avocat en danger : pourquoi agir le 24 janvier en soutien aux avocats défenseurs des droits de l'homme en Chine


Li Chunfu a été arrêté par la police le 1er août 2015 au cours du " 709 crackdown", une attaque sans précédent sur les avocats chinois. Il a été relâché sous caution le 5 janvier 2017 et a été retrouvé dans un état de traumatisme mental extrême, souffrant de paranoïa, d’un fort sentiment d’insécurité et fortement amaigri. Li Chunfu est le plus jeune frère de l’avocat Li Hepin (qui attend actuellement d’être jugé pour subversion).

Son parcours a de quoi inspirer : Heping a étudié jusqu’en première année à l’université et Chunfu était alors dans sa troisième année de collège lorsque la famille s’est trouvée dans l’impossibilité de continuer à payer les cours pour chacun des enfants. Malgré ses excellentes notes, Chunfu a dû se sacrifier et accepter de travailler en usine. Grâce à sa passion pour la défense des plus vulnérables et aux encouragements de son frère Heping, il a finalement gagné assez d’argent pour commencer à étudier le droit. Il lui aura fallu 6 ans de persévérance et surmonter d’innombrables obstacles aussi bien économiques qu’académiques pour devenir avocat en 2005.

Avant sa détention, Chunfu était resté discret dans l’exercice de sa profession de défenseur des droits de l’homme. Après l’arrestation de son frère le 10 juillet 2015 et son maintien en détention dans un lieu secret, Chunfu remua ciel et terre pour connaître le sort de son frère aîné, jusqu’au 1er août 2015 où il fut lui-même arrêté. Le 8 janvier 2016, Chunfu a été formellement accusé de subversion. Ses avocats n’ont  à aucun moment de sa détention de 17 mois pu le rencontrer ou prendre connaissance de son dossier.

Lorsqu’il a été ramené sur le seuil de la maison familiale à Pékin le 12 janvier, Li Chunfu est resté immobile devant la porte, refusant d’entrer. Li est devenu agité et bouleversé, sautant et repoussant sa famille, criant « Allez-vous en, danger ! ». Voyant sa femme passer un coup de fil, il tenta même de l’étrangler, criant « Qui appelles-tu ? Tu veux me faire du mal ! ».

La famille a essayé d’alerter la femme de Li Heping, Wang Qiaoling. Mais la police a interdit à  la femme de Li Chunfu tout contact avec Wang Qiaoling, sous peine de voir Li Chunfu à nouveau emmené.

Li est toujours dans un état de terreur et de confusion. Un diagnostic de schizophrénie a été établi et il est actuellement hospitalisé1.


Exercer la profession d'avocat peut être très risqué en Chine, surtout lorsqu'on défend les droits de l'homme. En l'absence d'un système judiciaire indépendant, les 300 000 avocats de Chine sont exposés quotidiennement à la surveillance des autorités, au harcèlement et à la répression.

Ne laissons plus la Chine briser les avocats des droits de l’homme! Rejoignez les manifestations de soutien qui se dérouleront dans le monde entier le mardi 24 janvier. 


Participez aux activités organisées dans vos pays :


VEUILLEZ TROUVER CI-DESSOUS LA PETITION DISTRIBUÉE AUPRÈS DES AMBASSADES ET CONSULATS CHINOIS ( en anglais et chinois).

CLIQUEZ ICI POUR ACCÉDER AU DOSSIER THÉMATIQUE DE l’IDHAE.


Pour en savoir plus sur la Journée de l'avocat en danger : http://dayoftheendangeredlawyer.eu/



*******

Voir les articles complets sur https://chinachange.org/2017/01/15/a-third-update-on-lawyer-li-chunfu-he-was-drugged-in-custody/
https://chinachange.org/2017/01/13/chinese-rights-lawyer-li-chunfu-mentally-disturbed-and-physically-ruined-after-abuse-in-custody/

 

Fichier attachéTaille
Day of the Endangered lawyer English2.pdf1.21 Mo
Day of the Endangered lawyer Chinese2.pdf1.37 Mo

Haut de page