Share
recherche avancée

EX : membre, droit bancaire, statuts etc

Share

DROIT OHADA

Dans le but de renforcer leur participation aux échanges économiques mondiaux et de favoriser les investissements étrangers, plusieurs pays africains franchophones (le Bénin, le Burkina Faso, le Cameroun, la Centrafrique, les îles Comores, le Congo, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Guinée Equatoriale, le Mali, le Niger, le Sénégal, le Tchad et le Togo) ont mis en place une organisation dénommée « OHADA » ayant pour mission d'harmoniser les règles juridiques et judiciaires relatives au commerce.

Rejoints plus tard par la Guinée Bissau, la Guinée Conakry et la République Démocratique du Congo, l’Ohada a élaboré non seulement des règlements, mais aussi et surtout des Actes Uniformes sur le Droit commercial général, le Droit des sociétés commerciales et groupement d’intérêt économique, le droit des sociétés coopératives, l’organisation des sûretés, le recouvrement des créances et voies d’exécution, le redressement des entreprises et la liquidation judiciaire, le droit de l’arbitrage, le droit comptable, le contrat de transport de marchandises par route ainsi que la médiation.

Aborder l’abondance de ces domaines de droit, la diversité des règles traitées autour de quelques pôles majeurs et leur intérêt doctrinal et pratique a amené certains membres de l’UIA à suggérer une Commission Ohada.

La Commission OHADA de l'UIA est une plateforme d’échanges, d’analyses et de discussions sur des sujets et thèmes extrêmement importants, mais également complexes, et que les membres aspirent à maîtriser.

Pour amplifier, concrétiser et faciliter sa mission, la Commission Ohada de l’Union Internationale des Avocats organise des colloques et conférences sur ce droit Ohada.

Toutes ces raisons, ensemble, constituent la raison d’être de la Commission Ohada que nous, les Praticiens de ce droit, apprécions tant.

 

Cheick DIOP

Président de la Commsission OHADA.

Haut de page